En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Vie de l'établissement

Modalités d'évaluation

Le contrôle en cours de formation (CCF)

Publié le lundi 20 février 2012 18:23 - Mis à jour le mardi 21 février 2012 11:21

 

Le Contrôle en Cours de Formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation est une modalité d'évaluation certificative qui consiste à évaluer les compétences et savoir-faire des candidat(e)s dans le cadre d'épreuves ponctuelles organisées au cours de la formation, selon des modalités et un calendrier fixés règlementairement par le référentiel de l'examen préparé. Le CCF évalue les mêmes compétences et connaissances terminales, mises en œuvre dans les mêmes types d'activités et avec les mêmes données, que les épreuves ponctuelles.

Par définition, le CCF s'effectue dans le cadre même de la formation, en établissement et en milieu professionnel. Les activités et les supports d'évaluation prennent donc en compte la diversité des équipements utilisés pour la formation et les spécificités du contexte local. Le CCF autorise ainsi une grande diversité des mises en situation d'évaluation (problématiques professionnelles, démarches expérimentales, activités des entreprises locales …). Les examinateurs/trices et correcteurs/trices peuvent être les professeur(e)s des candidat(e)s ou des personnes étrangères à l'établissement (en général des professionnel(le)s. 

Les CCF sont de véritables situations d'examen dont les résultats sont pris en compte pour la délivrance du diplôme au même titre que des épreuves ponctuelles terminales. Ils font l'objet de convocations officielles adressées aux candidats par le proviseur. Aucun élève ne peut s'y soustraire sans risquer l'échec à l'examen. En cas d'empêchement majeur, le candidat participe à une session de rattapage.

Pour les élèves préparant un CAP (APR, cuisine, restaurant, par exemple) le CCF est le mode d'évaluation retenu pour toutes les unités générales et professionnelles.

Il en est maintenant de même de ceux qui s'inscrivent à un BEP rénové, à l'exception de l'épreuve "EG1 Français-Histoire-Géographie-Education civique", qui fait l'objet d'une épreuve ponctuelle terminale.

Dans le cadre d'un Bac Pro 3 ans (Cuisine, boulanger-pâtissier, RIPI,SEN, TU, par exemple), la part des épreuves évaluées en CCF, plus  importante que par le passé, varie d'un examen à l'autre.

<<< retour à MODALITES D'EVALUATION