Les passerelles

 

sommaire      généralités  
     les deux types de passerelles  
     tableau récapitulatif  

 

Généralités

La rénovation de la voie professionnelle et la réforme du lycée d’enseignement général et technologique ont conjointement affiché un objectif structurant l’ensemble de la politique éducative conduite ces dernières années dans le second degré et aussi dans l’enseignement supérieur : développer une orientation plus continue, plus progressive et plus réversible afin de favoriser une meilleure fluidité des parcours des jeunes vers les niveaux de qualification en cohérence avec les objectifs européens.

C’est dans ce cadre que doivent se développer les changements et inflexions de parcours dans les seconds cycles général, technologique et professionnel sous forme de passerelles.

Tous les changements de parcours (voie ou série) se font uniquement à la demande écrite du jeune et de sa famille ; cette demande doit faire l’objet d’une formalisation. Elle est indépendante des procédures d’orientation de droit commun propres à chaque niveau de formation.
Cette demande est examinée par le conseil de la classe qui donne son avis sur la pertinence de ce changement de série ou de voie. Le changement d’orientation est ensuite prononcé par le chef d’établissement fréquenté qui, le cas échéant, au vu des besoins spécifiques de l’élève, peut proposer à celui-ci de suivre un dispositif pédagogique d’accompagnement.

<<< retour au sommaire

 

Les deux types de passerelles

Les changements de voie consistent en un passage de la voie générale et technologique vers la voie professionnelle ou d’un passage de la voie professionnelle vers la voie technologique.
Pour autant, au-delà de cette homogénéité de traitement des demandes, on peut distinguer deux types de passerelles en termes de procédures d’orientation et d’affectation :


- les passerelles « horizontales » : le changement de série ou de voie s’opère en cours d’année scolaire sur un même niveau scolaire : 2nde, 1ère ou terminale.
Ces passerelles doivent s’opérer si possible en début d’année scolaire notamment pour les jeunes engagés en terminale.


- les passerelles « montantes » : elles se réalisent dans le cadre du changement d’année scolaire avec changement de niveau 2nde → 1ère ; 1ère → terminale.
Ces passerelles s’intègrent aux opérations de gestion de fin d’année. Néanmoins, ces admissions se faisant dans certains cas dans la limite des capacités d’accueil, il est impératif que ces jeunes fassent l’objet d’une décision d’orientation conforme à leur cycle de formation à titre de précaution.

<<< retour au sommaire

 

Modifier le commentaire 

le 01 juil. 2016 à 09:55

haut de page